Interpellation de Monsieur Yves Bassambi concernant « les initiatives solidaires à Saint-Josse en période de confinement » au Conseil communal du 18 novembre 2020

Interpellation de Monsieur Yves Bassambi concernant « les initiatives solidaires à Saint-Josse en période de confinement » au Conseil communal du 18 novembre 2020

La commune de Saint-Josse a dégagé un budget de plus de 400.000 euros, qui sera réparti sous forme de chèques à la consommation et d’éco-chèques au bénéfice du personnel communal, y compris enseignant et à terme du CPAS.

Je saisis l’opportunité de cette information parue dans la presse, début novembre, en cette période de confinement, pour rappeler également l’initiative des chèques « Consommons local et solidaire » pour un budget global de près de 600.000 euros. 

Force est de constater comme indiqué dans la note de politique générale 2018 -2024 que « l’amélioration du bien-être des habitants de Saint-Josse-ten-Noode dans chaque quartier de la Commune » demeure le leitmotiv du Collège.

Dès lors, je souhaiterais vous poser les questions suivantes:

  • Quelles sont les raisons et les objectifs de ces chèques à la Consommation? Quels montants auront-elles?
  • Des campagnes d’information pour l’octroi des chèques « Consommons local et Solidaire » sont-elles-prévues? Si oui, dans quel délai? 

Je vous remercie pour vos réponses.

 


REPONSE

Monsieur le Conseiller,

Je vous confirme que le Collège a décidé de remercier et de soutenir l’ensemble de son personnel qui depuis le début de la pandémie n’a pas ménagé sa peine pour être aux côtés de la population dans les moments les plus durs. C’est cela le service public de proximité!

Car ne l’oublions pas, tout ce qui a été entrepris à Saint-Josse, de la distribution de masques aux habitants, à la confection de parois en plexiglas pour les commerçants, en passant par l’aide aux plus démunis, tout cela n’a été possible que grâce à la mobilisation sans faille du personnel.

Le Collège, sensible à la mobilisation et la solidarité de son personnel tout au long de la pandémie, a souhaité exprimer ses remerciements chaleureux, et rendre hommage au dévouement exceptionnel de tous ses travailleurs.

Outre la volonté de remercier son personnel, nous avons également souhaité participer, ainsi, à la dynamique de relance économique, notamment celle du commerce local. C’est ce que nous faisons avec les chèques « Consommons local et solidaire » pour un montant de près de 600.000 euros dégagé pour soulager le budget des ménages et venir en aide aux commerçants.

La décision du 1er novembre qui impose la fermeture des entreprises ou associations offrant des biens ou services non essentiels au public ainsi la fermeture des établissements du secteur horeca et des établissements de restauration du 2 novembre au 13 décembre a et aura des conséquences sociales et économiques terribles. En effet, derrière ces commerçants qui souffrent il y a des familles qui voient leurs revenus baisser et leur épargne fondre comme neige au soleil. C’est pour cette raison que le Collège de Saint-Josse a décidé de tout mettre en œuvre pour soutenir ses commerçants afin d’assurer leur présence pérenne sur le territoire communal.

Le risque de faillite des établissements précités – dont certains travailleurs habitent sur le territoire de la commune – est élevé. Ajoutons à cela le risque d’augmentation de la précarité des habitants de la Commune, avec pour conséquences que les dépenses de la Commune risquent d’augmenter sensiblement tant au niveau de son budget propre que de sa dotation auprès du C.P.A.S. de Saint-Josse.

Il devenait impératif de soutenir financièrement le commerce local, ainsi que les habitants de la Commune au travers de la délivrance de bons d’achat auprès des habitants en vue d’encourager leur consommation auprès des commerces établis sur notre territoire;

Ces chèques destinés aux habitants de Saint-Josse pour un montant de 25 euros par adulte et 10 euros par enfant devront être dépensés dans les commerces de la commune afin de soutenir l’économie locale. Ils seront valables à partir du 15 décembre prochain, pour une durée de six mois.
Une campagne de sensibilisation va être lancée afin d’informer les citoyens et commerçants de l’initiative.

Bidwaya

ARTICLES SEMBLABLES

Lire aussi x